Font Size

Screen

Profile

Layout

Direction

Menu Style

Cpanel

Bienvenue

Ce site prsente quelques uvres et activits, ralises par un rudit et professeur durant les quinze dernires annes. L'objectif est de faciliter et tendre tant la comparaison critique avec dautres spcialistes que les collaborations avec des institutions acadmiques et culturelles.

Metre au premier

Autoportrait

Durant mes annes de formation, jai oscill entre des tudes linguistico-littraires et philosophiques, en me ddiant ensuite linclination fondamentale, celle de la littrature. Pourtant la connaissance, ft-elle partielle, des problmatiques philosophiques ma permis une vision plus complexe des phnomnes thtraux, lyriques ou narratifs. De plus, au cours des dix dernires annes jai approfondi les critures, la Patristique et la thologie du Moyen-ge, avec le but dune perception plus aige des Lettres mdivales, spcialement de Dante.

La simple lecture des titres ci-aprs suscite peut-tre une impression dclectisme, en ralit tempre par la considration de lessence encyclopdique de beaucoup de chefs-duvre littraires, et bien sr de celui de Dante. Justement partir de son tude on peut comprendre que lauteur est plus grand au fur et mesure quil pousse son regard et sa parole fond dans les cristaux, pour ainsi dire, et dans les ombres, dans les gomtries et les replis cachs de ltre humain et de ses socits: partir des questions philosophiques et politiques, pour terminer avec celles du malheur et de la jouissance, du bien et du mal, jusque dans lintimit de lunivers sensoriel et motif.

Les autres domaines de recherche prfrs sont, en ce qui concerne la littrature latine, dans la lyrique de Catulle et Horace ; dans les rudes et singulires leons de Lucrce, en philosophie, et de Tacite, en histoire. Sans omettre ni ce grand code de la littrature occidentale quest lEneide, ni les autres uvres de Virgile. En ce qui concerne la littrature italienne, la recherche aborde certains auteurs et des aspects du XVIme sicle ; la trame de posie et philosophie typique de Leopardi ; enfin lvolution et les caractres ambigus des genres narratifs, non seulement anciens et italiens, mais aussi europens. Une dernire branche dintrt et de recherche se rfre aux nuds, ou, pour mieux dire, lharmonie discordante entre la parole potique et le langage musical.

On ne peut pas nier, enfin, que lon descend du dvouement rigoureux de la premire branche ( Bible et Dante ) jusquau sujet des contes et des rflexions de voyage, qui, bien que plein de reflets littraires, montre la nature dune exprience biographique. La qualit, donc, des crits ci-joints, que lhte pourra lire, est diffrente : de lessai lbauche ; de la table des matires lanthologie de textes ou de sources. Ces crits sont en italien, toutefois, ils sont souvent rsums par les tables des matires, et, si ncessaire, je peux en fournir la traduction franaise. A propos de mes confrences, en outre, vous trouverez quelques enregistrements, audio ou vido.

Durant cette dernire priode, jai projet et conduit quatre congrs : les trois premiers sur la Commedia dantesque, le dernier sur les possibles croisements entre les textes sacrs et ceux du XIVme sicle italien. Jai mme joui de lestime de certaines institutions culturelles et acadmiques, au point quil y a eu dactives collaborations : rcemment avec la facult de Lettres de Rome-Tor Vergata et avec la Pontificia Universit Gregoriana. Ensuite, jai t appel pour donner ma contribution Dante, revue internationale dtudes sur Dante Alighieri.

En ce qui concerne les leons et les confrences, mon but est dviter, dune part, la monotonie et lunilatralit des monologues ; et dautre part, de ne pas brouiller la cohrence critique de lcriture argumentative. Disons mieux. La prsence, dans beaucoup de titres, de deux voix dans la mme leon, rpond lintention de prsenter plusieurs styles et points de vue.

Dans la didactique lycenne, que jexerce au Liceo Ginnasio Visconti de Rome, je n'ai pas su me rsigner au dbut de ruine de nos destines culturelles et formatives. Parmi les causes principales dune telle dcadence, il se dtache un despotisme born et ignorant, qui, joint cette libido adsentandi et adulandi montre par Tacite, forme un agrgat nfaste, ravageant la vie civile et jusqu la capacit de penser. Jai tent, par contre, de tirer profit de la leon de mes propres matres, pour enseigner aux tudiants au moins les rudiments de la mthodologie scientifique, soit dans l'analyse des textes soit dans la recherche bibliographique et dans l'criture argumentative.

Tout dun coup, je maperois que, entran par la fougue, jai fini par me prendre trop au srieux et cder lloquence. Quelle gravit ! Assumer la pose, le front sourcilleux ? Tel un Brutus, un Caton raviv ? Pour lamour du ciel !